Un écrin de mystère et de rêve au cœur de Bruxelles : Le Cabaret Mademoiselle

Written by Manon

Qui a dit qu’il fallait forcément prendre un billet pour s’évader ? Je ne vous parlerai pas de voyage cette fois, mais bien d’un endroit situé dans notre plat pays et plus précisément dans notre chère capitale : le Cabaret Mademoiselle ! J’ai eu l’occasion de m’y rendre accompagnée de quelques-unes de mes amies à la recherche de sensations pas seulement fortes… Mais grisantes ! Et quoi de mieux qu’une sortie entre filles au cœur de notre mégapole ? Le centre-ville de notre capitale regorge d’endroits plus que charmants. Je connaissais déjà bien le quartier du Charbon, lieu phare dans le centre de Bruxelles. Etudiante, j’ai d’ailleurs passé de nombreuses heures studieuses à la terrasse du Soleil (si, si studieuses)… Aujourd’hui plus connu sous la dénomination du quartier gay, cet endroit est « the place to be » lorsque l’on veut bien manger d’une part, et poursuivre sa soirée de manière ambiancée par la suite.

A ce sujet, avant de vous rendre au Cabaret Mademoiselle, n’hésitez pas à prendre des forces dans un restaurant devenu mon coup de cœur dans les parages, à savoir le Café Charbon. Vous y trouverez une ambiance à la fois rétro, conviviale et dont la carte vous ravira, j’en suis sure. Qu’il s’agisse des burgers, des pâtes ou encore du magret accompagné de sa purée de patate douce (je ne m’en suis pas encore remise), vos papilles feront la fête avant l’heure. Pour cause ? L’astucieuse idée des patrons de ne travailler qu’avec des produits frais. Une fois le repas terminé, traversez la rue, non pas vers l’église mais bien vers un endroit un peu moins catholique… Le Cabaret !

         

Magie et burlesque se côtoient en parfaite harmonie, alliant plaisir et élégance en toute décontraction. Cet écrin de folles nuits n’est autre que le fruit de l’imagination de Mademoiselle Boop ! Fière élève de chez Maman, Mademoiselle a tout d’une grande et nous le fait bien savoir. Chaque soir, du jeudi au samedi, le cabaret ouvre ses portes dans un but bien précis : Vous faire passer une soirée inoubliable ! Et tout y est savamment étudié en ce sens.

Le décor tout d’abord. J’ai adoré ce mélange de matières brutes qui marie à la fois modernité et confort. Les bancs en bois contrastant avec les murs en briques et le métal du bar apportent une petite touche Urban Chic dont on s’inspirerait volontiers. On se sent immédiatement chez soi. A la fois chic et désinvolte, cet endroit nous donne également l’impression de nous retrouver dans un bar clandestin des années 30. Bon dans le temps assuré !

En parlant du bar justement, l’élégante Charlotte vous propose un large choix de bières nationales, mais aussi de vins ainsi qu’une variété surprenante de Gins dont elle a le secret. Laissez-vous tenter et enivrer (mais pas trop quand même). Le Gin gingembre m’a définitivement conquise.

Arrivez tôt au Cabaret Mademoiselle, vers 20h. Les places assises et proches de la scène partent très vite, sachez-le ! A ce sujet, l’entrée y est complètement gratuite (merci les artistes) mais il n’empêche que leurs représentations ont un coût et méritent sincèrement leur pesant d’or. Alors pensez à prendre quelques petits billets (on oublie les cents, merci) afin de les déposer dans les chapeaux prévus à cet effet.

Quant aux artistes, parlons-en ! Mais je ne sais par où commencer. Il est très difficile de qualifier ces représentations sous un dénominateur commun tant le spectacle se veut multiple. On y retrouve en effet plusieurs talents qui donnent à la scène tout son faste. Je commencerais par mon coup de cœur, La Veuve, piquante et irrésistible de sarcasme. Celle-ci se fera un plaisir de vous conter de quelles subtiles manières elle s’est débarrassée de maris devenus trop encombrants… En recherche d’inspiration ? Par ici mesdames, La Veuve a plus d’un tour dans son corset.

Ensuite, la ténébreuse Loulou Velvet, sublime dominatrice ou encore la pétillante Edna vous feront tantôt frissonner, tantôt mourir de rire dans leurs prestations abracadabrantes ! Un peu de pole-dance est également présent au Cabaret Mademoiselle. Varions les plaisirs, aussi musclés soient-ils. La belle Winnie Pelteez vous ensorcèlera avec ses figures magnifiquement maitrisées mais aussi avec des performances engagées, féminines et féministes. L’une d’entre elle, vraie réflexion sur l’image de la femme m’a complètement subjuguée.

Le burlesque est aussi mis à l’honneur par la fascinante Colette Collerette. Celle-ci semble nous venir tout droit des années folles et se dévoile au public dans un effeuillage des plus envoutants.

Sans oublier Miss Anne Thropy, toute de tatouages et de paillettes vêtue qui apporte de son côté la touche new burlesque à la soirée. C’est bien simple, chacune à sa manière vous ravira de leurs fantaisies avec un esthétisme à toute épreuve.

Une touche masculine enfin avec le Flying Willy. Ce véritable dandy propulsé du siècle dernier ravira ces dames et fera jalouser ces messieurs. Il n’y laisse que quelques plumes, ou encore quelques pétales pour le plus grand plaisir des yeux. La Big Bertha apporte également un côté glamour-musclé à la scène ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Vous l’aurez compris, Mademoiselle Boop a su s’entourer des meilleurs pour vous offrir des performances à la fois variées et étonnantes. Exit les versions vues et revues d’une Dalida toute en plumes ou encore d’une Annie Cordy revisitée. Mademoiselle a su se renouveler tout en gardant en tête ce qui fascine tout à chacun dans l’univers de la nuit. Et le pari est réussi ! Vous n’en sortirez que plus conquis et irez rejoindre les bras de Morphée des étoiles pailletées plein les yeux. Alors sans plus attendre, armez-vous de votre plus belle parure et rendez-vous dans ce joyau niché au cœur de Bruxelles, damoiselles et damoiseaux…